Diagnostic Génétique Préimplantatoire (DGP)

Diagnostic Génétique Préimplantatoire (DGP)

Le but ultime du diagnostic génétique préimplantatoire est, en définitive la sélection d’embryons libres du trait génétique associé à la maladie que nous essayons d’éviter à nos enfants.

Parfois, ce trait génétique est directement exclu par le test lui-même, et d’autres fois, il est exclu de manière indirecte, comme dans le cas de certaines maladies héréditaires liées au sexe, pouvant être évitées en ne transférant que des embryons du sexe ne pouvant être affectés par le trouble.

Quand le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) est-il proposé?

Cette technique peut être utile dans différentes situations:

  • Les patients atteints ou porteurs de maladies génétiquement transmissibles et en raison de l’altération d’un gène, connues sous le nom de maladies monogéniques.
  • Les patients présentant des altérations chromosomiques transmissibles.
  • Les patients présentant un risque accru de modifications génétiques de leurs gamètes (ovocytes et spermatozoïdes), qui pourraient déterminer la formation d’embryons génétiquement anormaux.

Télécharger le catalogue avec tous les traitements.

Télécharger la brochure